> Publications : Les Cahiers n°3 sont disponibles aux Archives municipales de Carmaux, à l'Office d'animation du Carmausin et à la Librairie du Coin Dulac et à la Maison de la Presse. Les Cahiers n°2 sont toujours disponibles, contrairement aux Premiers Cahiers qui sont épuisés dans certains lieux de vente.


> Retrouvez l'actualité de l'association sur la page Facebook : www.facebook.com/histoireetpatrimoineducarmausin

L'eau et le sable, deux éléments à l'honneur aux fontaines de Carmaux

   (Œuvres du sculpteur Jean Juéry)
Fronton des fontaines de Carmaux. 
Ce bâtiment est une des plus belles réalisation de la ville de Carmaux,
 aujourd'hui à l'état de ruine.

   Vers la fin des années 1930, une commande est passée au sculpteur Jean Juéry afin de réaliser  deux œuvres ayant pour thème l'eau et le sable, pour les fontaines de la ville de Carmaux. Malgré des journées de recherches aux archives de la ville je n’ai trouvé qu'un seul document traitant de ce sujet. Il nous informe qu’il a été prévu dans la nouvelle étude faite en 1918 par la société Puech-Chabal pour finaliser les travaux et rendre les fontaines fonctionnelles, la mise en place d'un mascaron et la pose de céramique pour la vasque (bassin extérieur) qui doit se faire à l'extérieur des bâtiments.
   Ces deux thèmes ont été choisis pour marquer la venue de l'eau potable à Carmaux et glorifier la fabuleuse invention du nouveau procédé de filtres à sable breveté Puech-Chabal. Hélas le commanditaire ne nous a pas laissé son nom. Une sculpture est signée et ne porte aucun doute sur sa provenance. Nous devons la connaissance des deux autres à la fille du sculpteur, Françoise Juéry. Petite elle se souvient d'une commande particulière qui avait emmené son papa à se faire prêter un microscope pour grossir des grains de sable afin de les reproduire en sculpture. De plus un personnage diabolique, à son regard de petite fille, finissait cette commande peu banale.
BENOIT Didier

L'intégralité de cet article est à retrouver dans notre  première publication 
"Les Premiers Cahiers", sortie :  fin mai 2012.