> Publications : Les Cahiers n°3 sont disponibles aux Archives municipales de Carmaux, à l'Office d'animation du Carmausin et à la Librairie du Coin Dulac et à la Maison de la Presse. Les Cahiers n°2 sont toujours disponibles, contrairement aux Premiers Cahiers qui sont épuisés dans certains lieux de vente.


> Retrouvez l'actualité de l'association sur la page Facebook : www.facebook.com/histoireetpatrimoineducarmausin

Restauration du linteau de porte de la maison de Pierre Jean Louis Campmas

(Travaux réalisés bénévolement par des membres de l'association Histoire et Patrimoine du Carmausin)

   Devenu insalubre pour les autorités en place, le quartier du "Rajol" au début des années 1970 a été rasé. Misent aux rangs des vieux meubles délaissés pour le révolutionnaire formica, les vieilles maisons moyenâgeuses faites en pisé et colombages, ont laissé la place à l'intelligence Corbusienne et au béton roi. C'est ainsi que la maison natale du conventionnel Pierre Jean Louis Campmas, a été couchée par les pelleteuses et autres marteaux- piqueurs. Maison au demeurant fort simple comme étaient toutes les habitations du plus vieux quartier de Carmaux. L'originalité de la sienne tenait dans le linteau de pierre de sa porte d'entrée. Il faut dire que cette pierre n'est pas banale. Il y avait fait gravé en 1791, par le citoyen Savy, dit Cournac le millésime et la devise :

1791 LA CONSTITUTION OU LA MORT   
                                                                    
   L'époque n'était pas à la nostalgie des vieux cailloux. La ville manquait cruellement de logements "modernes". Faire table rase du passé c'était propulser la cité dans la modernité. La pierre sera brutalement mise à terre et cassée. De cette période, elle garde encore de nombreuses marques. L'histoire du renouveau de ce linteau commence ici, sur son tas de ruine.

BENOIT Didier

Ci-contre, des bénévoles 
pendant la restauration du linteau (été 2010)


L'intégralité de cet article est à retrouver dans notre première publication 
"Les Premiers Cahiers", sortie : fin mai 2012.